PIB

0 %

Importations

0

Exportations

- 0 %

Inflation

0 %

Note de conjoncture économique : quatrième trimestre 2019

Sphère réelle

Au quatrième trimestre 2019, le Produit Intérieur Brut (PIB) en volume progresse de 0,2% au lieu de 1,3% durant la même période de l’année 2018, soit un ralentissement du rythme de croissance. La croissance économique est caractérisée par une baisse de la valeur ajoutée réelle du secteur des hydrocarbures (-5,3%), tandis que le Produit Intérieur Brut hors hydrocarbures enregistre une croissance de 1,8% au quatrième trimestre 2019, moins importante que celle du quatrième trimestre 2018 (3,2%).

 

Ainsi, le secteur de l’agriculture apporte une contribution positive au PIB avec une croissance de sa valeur ajoutée en volume de 4,9% contre une croissance de 3,0% une année auparavant. A l’inverse, les secteurs non agricoles (y compris les hydrocarbures) connaissent une baisse d’activité de 0,4 % contre un accroissement de 1,0% une année auparavant. En valeurs courantes, le PIB du 4ème trimestre 2019 enregistre une croissance modérée de 0,4% au lieu d’une hausse de 6,7% durant la même période de l’année 2018. Cette hausse a conduit à un déflateur du PIB en décélération (0,2% d’accroissement au 4ème trimestre 2019) contre 5,4% durant la même période de l’année 2018.

Le PIB et les valeurs ajoutés sectorielles

commerce extérieur

Importations: 

Au quatrième trimestre 2019, les importations de biens et services baissent fortement en volume. Elles enregistrent une baisse de 16,2% contre une diminution de 1,9% durant la même période de l’année 2018. Cette forte baisse est expliquée notamment par la baisse du volume des importations des biens de 19,6% contre une baisse de 3,2% une année auparavant. Par contre les importations de services ont évolué en volume de 0,6% au lieu d’une augmentation de 4,5% enregistrée au cours de la même période de l’année précédente.

 

Exportations :

Les exportations de biens et services baissent à nouveau en volume, soit une diminution de 5,7% au quatrième trimestre 2019 au lieu de 3,8% durant la même période de l’année précédente. Cette baisse a concerné les exportations d’hydrocarbures et hors hydrocarbures (-6,3% contre -4,8%), tandis que celles des services a connu une hausse de 2,4% au lieu de 6% durant le même trimestre de l’année précédente.

Sources ONS

Importation & exportations de biens et services

La Dépense Intérieure brute

La Dépense Intérieure brute:

La Formation Brute du Capital fixe en volume (l’investissement) a enregistré au quatrième trimestre 2019 une baisse de 2,2%, après une hausse de 3,0% durant le quatrième trimestre de l’année précédente. Ces évolutions de l’investissement sont cohérentes avec en premier lieu la faible croissance du PIB mais également la baisse des importations et particulièrement les biens d’équipements et machines importés.

 

Consommation finale: 

Au quatrième trimestre 2019, le rythme de croissance de la dépense de consommation finale totale baisse d’un point de pourcentage par rapport au même trimestre de l’année précédente. La croissance de la consommation finale passe ainsi de +2,5% au 4ème trimestre 2018 à +1,6% au 4ème trimestre 2019.

 

 

La consommation finale des ménages a enregistré un ralentissement considérable de son rythme de croissance, soit une augmentation en volume de 1,3% au lieu de 3,6% une année auparavant, en raison du ralentissement dans la consommation finale des services des transports et des services d’hôtellerie après les fortes augmentations enregistrées durant la même période de l’année 2018. La consommation finale des administrations publiques s’accélère au quatrième trimestre 2019 soit une augmentation en volume de 2,1% au lieu de 0,4% durant la même période de l’année 2018.

 

Investissement :

Au troisième trimestre 2019, l’investissement (Formation Brute du Capital Fixe) a connu un ralentissement considérable de son rythme de croissance en volume, il est passé de 5,3% à 0,7% durant le troisième trimestre de l’année 2019 par rapport au troisième trimestre 2018.

Sources ONS

 

La Dépense Intérieure brute:

Les indices industriels

Indice de la production industrielle:

La production industrielle, du secteur public national, enregistre une baisse de 3,6% au quatrième trimestre 2019 par rapport à la même période de l’année écoulée, situant la variation moyenne de l’année 2019 à +2,7%. Le secteur des Hydrocarbures, qui s’est caractérisé par des hausses au deuxième et au troisième trimestre 2019 (respectivement +1,6% et +3,3%), voit sa production baisser de 4,5% au quatrième. Les Mines et Carrières enregistrent des variations négatives pour le troisième trimestre consécutif avec une baisse de 15,6% au quatrième trimestre. Les ISMMEE qui ont connu des performances remarquables dés le premier trimestre de l’année, voient leur production baisser au quatrième, pour inscrire un taux de -8,1%. Les Matériaux de Construction poursuivent leur tendance à la baisse en enregistrant une variation de -17,6% au quatrième trimestre, plus prononcée que celles observées précédemment. Même constat pour les Industries Chimiques, les Textiles et les Bois et Papier dont la production enregistre des baisses respectives de 18,5%, 7,2% et 24,7% au quatrième trimestre 2019 par rapport à la même période de l’année écoulée. En revanche, l’Energie affiche une hausse de 3,3% au quatrième trimestre 2019. De même, les Industries Agro-alimentaires et celles des Cuirs et Chaussures marquent, pour leur part, des augmentations appréciables avec des taux respectifs de +11,3% et +21,7%.

 

Indice des prix à la production industrielle: 

Les prix à la production industrielle, hors hydrocarbures, du secteur public national, enregistrent une variation de +0,1% au 4ème trimestre 2019 par rapport au trimestre précédent. Par rapport à la même période de l’année 2018, l’évolution des prix est de +2,3%. L’évolution moyenne annuelle (2019 par rapport à 2018) se situe à +2,7%.

Sources ONS

 

Variation des indices IPI & IPPI

Sources et références bibliographiques

D'autres publications sur la même thématique

D'autres publications sur Algeria Business

D'autres publications sur Algeria Business

Donnez vous de la visibilité

contact@algeriabusiness.info
Learn More

© 2019, AlgeriaBusiness. All Rights Reserved.